Antibiotiques en médecine d'urgence

Description du projet

Le programme Decision+2 s’est avéré efficace pour réduire le taux de recours à une antibiothérapie dans le traitement des IVRS en première ligne et ce, sans augmenter le taux de complications associées (1). Or, son applicabilité au département d’urgence était incertaine. En effet, les départements d'urgence sont des environnements chaotiques où l'achalandage est élevé et où la pression de voir des patients rapidement sont des facteurs importants à considérer lorsque l’on souhaite y implanter une nouvelle pratique (2). Grâce à l’utilisation d’un design centré sur l’utilisateur ayant impliqué 18 patients, plusieurs urgentologues de l’Hôtel-Dieu de Lévis et du CHUL et des designers graphiques de l’Université Laval, nous avons adapté l’outil d’aide à la décision au contexte de l’urgence. Cet outil d’aide à la décision est toutefois utilisable dans tous les milieux de soins. 

Publications

Tool

Tools:
Protocole:
Publication